Nom Prénom

Robichon Suzette

Suzanne Robichon, dite Suzette, eut un temps pour nom de plume le pseudo Suzette Triton, emprunté à un roman de Christiane Rochefort. Activiste féministe et lesbienne, dès 1978 elle rejoint le Groupe des lesbiennes de Paris et participe au premier journal lesbien publié en France (Quand les femmes s'aiment). Entrée dans le comité de la revue Masques en 1979, elle le quittera pour devenir l'éditrice de la revue Vlasta, et publiera Le voyage sans fin de Monique Wittig et un roman de Gertrude Stein, Q.E.D., traduit par Michèle Causse. Elle a organisé avec Marie-Hélène Bourcier un colloque sur l'œuvre de Wittig (Paris, 2001) et dirigé la publication des Actes, parus sous le titre Parce que les lesbiennes ne sont pas des femmes. Et elle a signé avec Traude Bührman un guide historique et culturel du Paris lesbien publié en allemand, Lesbisches Paris.