Publié sous iXe

racine de ixe

Féminisme et antimilitarisme. Avant-propos de Jules Falquet, dans la collection racine de ixe
Avant, explique Andrée Michel, je me disais pacifiste. Aujourd’hui, je préfère me déclarer antimilitariste pour signifier mon opposition à toutes les opérations menées pour promouvoir la production et la vente d’armements.
18,00 €
Penser avec Françoise Collin, dans la collection racine de ixe
Le féminisme et l'exercice de la liberté
"Le féminisme n'est pas une idée, c'est une force."
18,00 €
Point zéro: propagation de la révolution, dans la collection racine de ixe
salaire ménager, reproduction sociale, combat féministe
Le point zéro à partir duquel la révolution se propage est celui où de nouveaux rapports sociaux s’imaginent et se créent, déclenchant une onde qui gagne de proche en proche et renverse les structures de la domination.
20,00 €
Sexe, race et pratique du pouvoir. L'idée de nature, dans la collection racine de iXe
L'idée de nature
«Femme nous sommes, ce n'est pas un qualificatif parmi d'autres, c'est notre définition sociale. Folles qui croyons que ce n'est qu'un trait physique, une “différence” – et qu'à partir de ce “donné” de multiples possibilités nous seraient ouvertes.
18,00 €
Les corps, ces objets encombrants, dans la collection racine de ixe
Contribution à la critique féministe des sciences
Dans les éprouvettes des biologistes de la reproduction, les cellules sexuelles mâles et femelles sont strictement équivalentes : 1 ovocyte = 1 spermatozoïde, chacun amenant la moitié des gènes du futur embryon.
18,00 €
Quarante ans de slogans féministes. 1970/2010, dans la collection racine de ixe
Titre épuisé
Pour tenir sur une durée de 40 ans et au-delà, il faut du souffle. Un grand souffle rageur et joyeux d'être collectif, que l'on sent vibrer dans les slogans et les photos ici rassemblés, manif après manif.
18,00 €
Requiem pour il et elle, dans la collection racine de ixe
«Nous sommes dans le constat, nous sommes les scribes d’un état des choses auquel nous ne sommes pas résignées…»
18,00 €
Pax neoliberalia, dans la collection racine de iXe
perspectives féministes sur (la réorganisation de) la violen
Solidement ancré dans les recherches féministes sur la mondialisation et sur la dynamique des rapports sociaux de sexe, de race et de classe, ce livre est un essai sur l'emploi méthodique de la coercition au service de la mondialisation néolibérale.
15,00 €
La Barbe! Cinq ans d'activisme féministe, dans la collection racine de ixe
"AU PATRIARCAT, LES GRANDS HOMMES RECONNAISSANTS!" — "BRAVO MESSIEURS!" — "FEMMES SAVANTES, FEMMES BARBANTES"
16,00 €
L'anatomie politique, dans la collection racine de ixe
Catégorisations et idéologies du sexe
iXe réédite ce livre majeur, publié en 1991 aux Éditions côté-femmes et devenu indisponible. Édition augmentée d'un tableau synoptique sur les trois modes de l'identité sexuelle / sexuée / de sexe.
20,00 €
Le féminisme à l'épreuve des mutations géopolitiques., dans la collection racine de ixe
Congrès international féministe. Paris, décembre 2010
Les 3, 4 et 5 décembre 2010, un congrès international réunissait à Paris quelque 400 chercheuses et militantes féministes venues débattre de la nouvelle donne mondiale et de ses effets sur les exigences féministes en matière d'égalité et d'émancipation.
21,00 €
Pussy Riot Grrrls. Émeutières, dans la collection Racine de iXe
«REVOLUTION GRRRL STYLE, NOW». En lançant ce cri, les toutes premières riot grrrls ne se doutaient sans doute pas de l'écho qu'il trouverait.
18,00 €
Parcours féministe, dans la collection racine de ixe
Nouvelle édition revue et augmentée
En 1973, de retour d'un voyage aux États-Unis où, émerveillée, elle a découvert le dynamisme et la vitalité du jeune Women's Lib, Françoise Collin crée la première revue féministe francophone, Les Cahiers du Grif.
19,00 €

x x - y - z

Femmes et esclaves, dans la collection x x - y - z
L'expérience brésilienne, 1850-1888
«Les femmes noires sont des “choses”, des “faitouts” plus encore que des bonnes à tout faire, des objets qui s’achètent et se vendent en raison de leur statut d’es­cla­ves. Mais parce qu’elles sont femmes, en sus d’être esclaves elles sont aussi objets sexuels, nourrices, punching-balls de leurs chères ­maîtresses.»
15,00 €

Pages